Rennes Métropole vote 30 M€ pour la rénovation énergétique du logement privé dont la copropriété.

Depuis 2016, Rennes Métropole offre un accompagnement essentiel, véritable catalyseur pour les copropriétés privées qui se lancent dans la rénovation énergétique. 220 logements ont d’ores et déjà été rénovés au niveau BBC Rénovation, 150 ont voté leurs travaux et débuteront bientôt leurs chantiers et 380 sont aujourd’hui en phase d’étude. Adossées à cet accompagnement, 30 M€ d’aides de Rennes Métropole sur 6 ans viendront donner une nouvelle impulsion.

Ce dispositif concerne la rénovation énergétique du logement privé, dont la copropriété. (Le dispositif pour la maison individuelle sera défini dans un second temps).

L’objectif : passer à 6 000 logements rénovés par an d’ici à 2024, contre environ 1 500 aujourd’hui. Pas moins de 50 000 logements en copropriétés privées sont concernés sur le territoire de la métropole.

 

schema_aides

Des experts à mobiliser

Jusqu’ici, Rennes Métropole proposait aux copropriétés construites avant 1990 d’être conseillées, formées, épaulées par une équipe d’experts pilotée par Territoires Publics et associant l’Agence locale de l’énergie et l’ADIL.

C’est un pas de plus que Rennes Métropole fait aujourd’hui en associant à ce service public gratuit des aides dont l’importance doit permettre de changer d’échelle. Ces nouvelles aides ont été adoptées lors du Conseil métropolitain du 4 avril 2019, en même temps que le Plan Climat Air Energie Territorial dans lequel elles s’inscrivent.

Les copropriétés privées, un chantier prioritaire

Chantier prioritaire du Plan climat avec les mobilités, la rénovation énergétique de l’habitat privé se partage entre deux champs : les copropriétés privées construites avant 1990 et les maisons individuelles, le logement public ayant concentré jusqu’ici les aides de la Métropole la rénovation. « La somme des aides existantes ne permettait pas de passer à l’échelle. Aujourd’hui, la réglementation thermique sur les logements neufs est très exigeante. Le vrai sujet, ce n’est pas de créer des normes toujours plus exigeantes mais de s’attaquer au parc privé existant, où se joue la fracture énergétique », explique Emmanuel Couet, président de Rennes Métropole.

Une opportunité réelle

En plus de permettre de réaliser des économies d’énergie et de gagner en confort, la rénovation énergétique globale permet également de maintenir la valeur patrimoniale de son bien. La dépréciation de la valeur vénale des biens pour les maisons individuelles comme les copropriétés construites avant 1990 est réelle et sera bientôt objectivée par une étude de l’Audiar sur la notion de « valeur verte » du logement. Avec la hausse des coûts de l’énergie et la masse de logements neufs ou rénovés, cette dépréciation va s’accélérer.

ZOOM SUR… Des aides pour quoi ?

En plus de l’assistance à maîtrise d’ouvrage proposée gratuitement, ces aides directes aux copropriétés permettront de financer environ 50 % de l’audit et 50 % du travail de maîtrise d’œuvre (conception du projet global et consultation des entreprises) puis de mobiliser environ 3 500 € par lot principal pour des travaux BBC Rénovation.

Pour en savoir plus, c’est ici !

 

Recent Posts