Crédit d’impôt pour la transition énergétique : ce qui change en 2018 pour vos travaux de rénovation

Vous envisagez d’effectuer des travaux de rénovation liés aux économies d’énergie et aux énergies renouvelables (chauffage, chaudière, isolation, menuiseries…). Des aides financières existent. Le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (CITE) en fait partie. Renouvelé en 2018, il s’applique aux équipements les plus efficaces en termes d’économies d’énergie et d’émission de gaz à effet de serre. Sous quelles conditions peut-on y prétendre ? Pour quels travaux ? Voici toutes les informations utiles sur le CITE en 2018 :

  • Concernant le remplacement de fenêtres à simple vitrage par du double vitrage : le taux de crédit est passé de 30 à 15% pour tout acompte versé avant le 30 juin. Après cette date, ces équipements ne seront plus éligibles.
  • Le taux d’aide est de 30 % pour les chaudières gaz à haute performance et uniquement de 15 % pour les chaudières fioul à très haute performance énergétique. Pour ces dernières, le CITE n’est mobilisable que jusqu’au 30 juin 2018.
  • Enfin, les chauffe-eau thermodynamiques (CET) bénéficient d’un crédit d’impôt de 30% dans la limite d’un plafond de dépenses/équipement de 3000 € TTC.
  • Les audits énergétiques deviennent éligibles au crédit d’impôt, en dehors des cas où celui-ci est obligatoire.
  • Les portes d’entrée et les volets isolants ne sont plus éligibles au CITE en 2018.

À noter : la TVA à 5,5 % reste applicable aux travaux d’efficacité énergétique sur la base de la liste des travaux éligibles au CITE en 2017.

Pour en savoir plus sur les aides financières, consultez nos vidéos en ligne et le guide des aides financières 2018 de l’ADEME.

Pour des informations plus précises et pour monter un plan de financement adapté à vos besoins, contactez nos conseillers écoTravo au 0 800 000 353.

Recent Posts